(c) Liege informatique

HomeTravaux remarquables

Quelques travaux remarquables

Les difficultés sont d’ordres multiples. Il convient de trouver les bons artisans, de pouvoir retrouver des modèles de ce qui a « du » exister, les matériaux les plus appropriés – chêne ou ardoises naturelles d’extraction souterraine s’il vous plait parce que plus résistantes que les ardoisières aériennes – et je passe sur les difficultés et la lenteur des procédures administratives pour obtenir d’abord l’autorisation de faire les travaux et ensuite pour les mettre en œuvre. 

Pour vous permettre d'évaluer notre travail, voici quelques exemples de nos réalisations et de travaux sous le contrôle du maître-ardoisier liégeois Jean Hayen (la photo), diplomé en Allemagne et connu à travers tout le pays pour ses bardages artistiques.

La chapelle de Temploux (Wivine)

La chapelle fut bâtie vers 1831. Le nombre d'ex-voto que l'on peut y voir témoigne des grâces obtenues. Chacun sait que Saint Antoine intercède pour retrouver des objets perdues. Cette chapelle la plus fréquentée du village, non seulement par les gens de la localité surtout par de nombreux étrangers. Les offrandes glissées dans le tronc suffisaient un bon entretien de la chapelle. Les propriétaires offraient même la restauration aux pèlerins venant de loin: pain, fromages de la ferme. Des quatre tilleuls qui entouraient l'édifice, il n'en reste qu'un. La chapelle fut classée le 10 décembre 1987 en raison de sa valeur esthétique; le classement comprend la totalité de la chapelle ainsi que le site complet formé par le bâtiment et la parcelle qui l'entoure, tilleul compris [Temploux Infos n°126 (Histoire racontée de Temploux) (Jacques Dewez) 09/1997]

Chateaux de Vien

Construit en 1770 par Jacques de Beghein, alors évêque de Liège, le Château néo-classique de Vien devint la propriété en 1811 de l'avocat Henri-Louis de Rolly. Au cours de la deuxième moitié du XIXe siècle, le bâtiment subit d'importantes transformations, dont la surélévation des arcades et la construction d'annexes. Quant au salon rond, il fut entièrement redécoré en 1868 par l'artiste liégeois Paul Joseph Carpay.

La beauté architecturale du château n'a d'égale que celle du superbe parc qui l'entoure. Datant également du XIXe siècle, ce domaine a lui aussi subi quelques métamorphoses: un étang, des pelouses spécifiques, des parterres de fleurs,… Sans oublier quelques spécimens exceptionnels de taxus et de buxus. Tout cela a valu au Château d'être repris en 1989 et à juste titre dans la liste des monuments classés. Un honneur qu'il devrait conserver encore de nombreuses années, grâce à la qualité des produits et des services Sikkens…

 

Chateaux d'Annevoie

Venez découvrir ces magnifiques jardins d’eau du XVIIIème classés patrimoine majeur de Wallonie, situés entre Namur et Dinant.

"Le château a été construit en plusieurs étapes. La façade côté jardin montre bien les différentes époques de construction dont la première (petite gentilhommière sur la droite) date de 1627. On remarquera que l'ensemble du château forme une légère courbe qui suit celle de la vallée du Rouillon dans laquelle les jardins ont été aménagés en s’inspirant de l’art italien «l’art s’accommode à la nature».   "

 

Aller au haut